Blog français



  • (traduction libre)
    Quand j'étais jeune garçon, j'aimais le mois de septembre. Et ce n’était pas parce que les feuilles changeaient de couleur ou à cause des odeurs nettes qui se trouvaient dans l’air. C'était parce que le premier lundi d'octobre était proche et que le premier lundi d'octobre...
  • par Bridget Broadway 

    Au cours des six derniers étés, j'ai été coordonnatrice du camp de sports d'un camp de jour d'une semaine. Chaque année, environ 60 campeurs âgés de 7 à 12 ans participent à divers sports, notamment le soccer, le hockey-balle, le basketball, le volleyball...
  • Feb8Fri

    Pourquoi protéger votre camp d’été?

    February 8, 2019

    Jeune fille, je passais plusieurs semaines estivales dans des camps d’été (de jour et de séjour). Je profitais de la piscine municipale, des ateliers d’arts plastiques, des parties de soccer, des excursions aux glissades d’eau et au centre des sciences, et quelques cours de tir à l’arc (heureusement, les moniteurs ont jugé qu’il serait mieux pour moi de demeurer dans les cours de théâtre en raison de ma mauvaise visée). Lorsque vint le temps pour moi de chercher un emploi d’été vers mes quatorze ans, je n’ai pas hésité longtemps : je voulais être monitrice de camp de jour, un hommage aux étés de ma jeunesse.

    Ainsi, je n’étais qu’une jeune adolescente lorsque j’ai commencé à travailler dans mon camp de jour local comme monitrice en formation. 7 ans plus tard, on m’a engagé comme directrice d’un camp de plus de 80 jeunes campeurs entre les âges de 5 et 12 ans, et responsable d’une dizaine de moniteurs et monitrices ainsi que de bénévoles. Bref, pour moi, les camps font partie de mon ADN.

  • Créer une paroisse accueillante

    July 9, 2018 Monseigneur Thomas Dowd
    Peu de temps après ma nomination comme évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Montréal en 2011, j’ai entrepris de visiter les 34 paroisses qui m’avaient été confiées et d’en faire un examen approfondi. Ce fut une expérience incroyable qui m’a ouvert le cœur et l’esprit et m’a permis d’apprécier l’œuvre du Seigneur dans le cœur de son peuple, et cela, dans chacune de ces communautés locales. J’ai aussi vu, bien sûr, les domaines qui nécessitaient des améliorations. Or, en 2014, le secteur anglophone du diocèse a décidé de tenir une conférence qui avait comme objectif de former des gens afin qu’ils acquièrent le savoir-faire nécessaire pour aider nos communautés à s’épanouir. Je suis fier que mon bon ami Glenn Smith ait contribué à la réussite de cette conférence en animant deux ateliers importants. J’aime profondément son zèle évangélique et je partage sa passion pour l’Évangile.
  • Mar12Mon

    Profil du membre: Jeunesse pour Christ/Jeunesse sans limite du sud-ouest de l’Ontario

    March 12, 2018 Article écrit par: Meagan Gillmore
    Il peut s'avérer difficile pour les adultes d'enseigner aux jeunes à bâtir des relations saines puisqu'ils font face à des changements rapides dans la culture et la communication. C'est l'une des raisons pourquoi Jeunesse pour Christ/Jeunesse sans limite du sud-ouest de l'Ontario priorisent une formation cohérente sur la prévention à la violence...

    Cela n'a pas nui à la capacité du personnel et des bénévoles à établir de bonnes relations avec les étudiants, explique Mme Deller. Les élèves peuvent parfois se demander pourquoi un membre du personnel ou un bénévole ne peut les raccompagner seul, mais ils comprennent quand ces derniers leur expliquent les raisons de sécurité. Ce sont les mêmes raisons pour lesquelles le personnel et les bénévoles donnent aux étudiants des accolades de côté ou des tapes dans les mains au lieu de les laisser s'assoir sur leurs genoux ou de leur donner des câlins.
  • Feb9Fri

    Profil du membre: Église Cedarview Alliance

    February 9, 2018 Meagan Gilmore
    Filed Under:
    Abuse Awareness, Vulnerable Sector, Case Study
    Une église de la région d'Ottawa prévoit consacrer une partie de 2018 à informer sa communauté sur l'importance de prévenir la maltraitance envers les personnes âgées.

    L'église Cedarview Alliance de Nepean a préparé des ateliers sur le sujet grâce au financement du programme gouvernemental Nouveaux Horizons pour les aînés. La subvention de la part d'Emploi et développement social Canada aide les organismes à offrir des programmes qui aident les aînés, y compris l'éducation publique sur la maltraitance des aînés.


    « Je crois que certaines personnes peuvent être victimes de mauvais traitements sans s’en rendre compte », précise Mme Mills. Les aînés doivent se sentir à l’aise de signaler toute maltraitance suspectée. Les membres de la communauté doivent connaître les signes avant-coureurs afin qu’ils sachent à quel moment rapporter leur soupçon de mauvais traitement. Selon Mme Mills, les gens sont souvent plus outillés pour reconnaître et réagir face à la maltraitance envers les enfants que celle envers les aînés.

  • Qui empêche le signalement?

    April 6, 2017 Melodie Bissell
    Chez Planifions pour protégerMC, nous sommes vraiment préoccupés par ce problème. Nous avons décidé de vous fournir pour la première fois un aperçu de notre politique; la section « Rapporter un cas de violence » (qui parle du signalement et de l’intervention) de notre manuel. Nous vous prions de considérer l'adoption de cet énoncé de politique au sein de votre organisation. Nous vous demandons seulement de citer la source si vous l’utilisez.