Blog français

Archives

  • Mar24Thu

    Encore un dirigeant qui a abusé de son pouvoir...

    March 24, 2022 Melodie Bissell
    Filed Under:
    Case Study

    Je n’aime vraiment pas écrire ces mots: encore un dirigeant qui a abusé de son pouvoir.

    Mais une fois de plus, nous entendons parler d'un leader spirituel qui a commis des actes d'inconduite et de harcèlement sexuels. Un autre dirigeant a abusé de son pouvoir, de son influence, de son autorité et de son contrôle.

    Est-ce qu’un jour de telles histoires seront chose du passé ? J'aimerais que la réponse soit oui. Mais malheureusement, nous sommes des personnes imparfaites, et d'une certaine manière, nous succombons tous à nos envies et à nos tentations.

    Où et quand cela s'arrêtera-t-il ? Quand cesseront ces abus ? Quand dirons-nous que c'est assez ? Quand apprendrons-nous ? Quand est-ce que notre chagrin se transformera en action ?

    Je garde le souvenir d'une femme sage qui m'a mise au défi de compter le coût de faire passer mes désirs et mes envies avant ceux des autres.

     

    Elle m'a raconté une métaphore d'un magnifique œuf que nous voulons chérir et conserver sans que les autres n'en sachent rien. Cependant, ce que nous ne savons peut-être pas, c'est qu'à l'intérieur de cet œuf se trouve un serpent mortel qui détruira non seulement le détenteur mais aussi tous ceux qui nous entourent.

    Une fois de plus, nous entendons parler des dommages causés par l'abus de pouvoir. C'est tellement insensé, tellement inutile, tellement triste ! 

    Mais, ce n'est pas le moment de montrer du doigt !

    Ce n'est pas le moment de juger les motivations et les intentions !

    Ce n'est pas le moment de jeter la pierre ! 

    Jésus dit : Que celui de vous qui est sans péché jette la première pierre.

    C'est le temps d'écouter toutes les parties impliquées !

    C'est le temps de demander la sagesse !

    C'est le temps de faire preuve de grâce et d'amour ferme !

    C'est le temps de discerner ce que vous entendez !

    C'est le temps de prier ! (Pour toutes les personnes impliquées)

    Le temps de pleurer !

    Le temps de se lamenter !

    Le temps d'être en colère !

    Le temps de servir ceux qui souffrent !

    Le temps de prendre soin de la victime et de marcher à ses côtés !

    La victime et toutes les personnes impliquées devront parcourir un long chemin de guérison. 

    La question se pose: «Quand est-ce qu’il faut pardonner ?»

    Vous êtes responsable du pardon que vous accordez.  Posez-vous la question suivante : «Quel tort la partie ou les parties m'ont-elles fait ?» Peut-être que l'accusé était une personne que vous admiriez, votre pasteur, votre ami, votre mentor et votre conseiller. Pardonnez-lui ses torts à votre égard, mais seulement lorsque vous serez prêt à le faire.  

    Le pardon ne signifie pas que les actions n’auront pas de conséquences. Si une personne a eu une liaison extraconjugale, il y a une rupture de confiance dans son mariage qui peut durer très longtemps. Si quelqu’un abuse de sa position de pouvoir et d'influence, il doit faire l'objet de mesures disciplinaires. S'il était un dirigeant très respecté, cela peut signifier qu'il perdra leurs fidèles.  

    Lorsqu'un dirigeant tombe à cause d'un acte d'inconduite sexuelle, de harcèlement ou d'abus, il y a toujours une victime. Les besoins de la victime doivent être la priorité. Les demandes et les souhaits de la victime doivent être considérés et pesés avec soin. Donnez la parole à la victime ! Ne réduisez pas la victime au silence - ne combattez jamais le secret par davantage de secrets ! Être informé des traumatismes et centré sur la victime signifie ne pas perdre de vue la victime, sa douleur et ses déclencheurs de traumatisme potentiels. 

    Si vous êtes invité à le faire, marchez avec la victime sur son chemin de guérison. J'ai eu l'immense privilège de marcher avec certaines des victimes du plus récent leader canadien déchu.

    Avec autant de victimes de violence dans nos communautés, il est primordial que les organisations mettent en place des politiques et des procédures de protection. Il est essentiel que nous définissions des termes tels que «abus de pouvoir», «abus par le clergé», «déséquilibre de pouvoir» et «harcèlement sexuel».

    Leave a Comment

Chat