Blog français

Archives

Other Blogs


  • La fin de semaine du 22 février 2020, les Canadiens ont appris les résultats dévastateurs d'une enquête indépendante menée par L'Arche International - une organisation à but non lucratif engagée dans la protection et l'autonomisation des personnes avec déficiences intellectuelles dans 38 pays à travers le monde - qui portait sur des allégations d'abus par son fondateur vénéré, Jean Vanier. Le rapport a révélé que M. Vanier, décédé en 2019, avait abusé émotionnellement et sexuellement six femmes (non handicapées) sur une période de plusieurs décennies, entre 1970 et 200
    5. L'enquête a également indiqué que ses abus étaient hautement coercitifs et manipulateurs, "[…] associés à un discours supposément spirituel ou mystique destiné à les justifier." Le document a également révélé la connaissance et l'adhésion de Vanier des pratiques d'abus sexuels perpétrées par le père Thomas Philippe, dont Vanier avait nié avoir connaissance en 2015.

    Comme pour la grande majorité des situations de violence, les femmes qui se sont manifestées se sont toutes décrites comme vulnérables au moment où Vanier les a exploitées. Assermentés au secret et intimidés par l'autorité de Vanier en tant que leader spirituel, ses tactiques de manipulation et sa position de premier plan à L'Arche, elles avaient peur de se manifester. Ceci est bien trop courant dans les situations où les déséquilibres de pouvoir sont exploités au sein des organisations pour victimiser les personnes vulnérables.

    Les représentants de L’Arche ont dénoncé et condamné les effroyables sévices infligés par Vanier, et ont exprimé leur solidarité avec les femmes qui étaient ses victimes, tout en soulignant qu'ils n’ont aucune raison de croire que cette violence a été infligée aux participant(e)s des programmes de L'Arche. La Conférence des évêques catholiques du Canada a également soutenu les victimes-survivantes, tout en réitérant l’engagement soutenu de L’Arche à protéger les personnes vulnérables.

    Malgré cela, L’Arche International évaluera en profondeur ses politiques et procédures de protection actuelles par le biais d’une enquête indépendante. La Fédération Internationale de L’Arche, comprise de communautés de personnes avec déficiences intellectuelles, aura désormais également accès à une nouvelle procédure centralisée de signalement, pour signaler tout comportement abusif. Les informations seront ensuite traitées par un Comité de surveillance, composée de personnes à l'intérieur et à l'extérieur de L'Arche, dans le but de protéger au mieux les adultes vulnérables pris en charge par l'organisation.

    La nouvelle de Vanier a choqué des membres de la communauté chrétienne, du secteur sans but lucratif, des organisations desservant les personnes vulnérables et des milieux universitaires. Ces sphères ont depuis cherché à concilier ces abus avec le travail de charité et les écrits de l'humanitaire, philosophe et théologien aujourd'hui en disgrâce.

    -----

    En tant qu’agence de conseil engagée à équiper les organisations au service des jeunes, des enfants et des adultes vulnérables dans tous les domaines de la prévention de la violence et de la protection du secteur vulnérable, nous, chez Planifions pour ProtégerMC, partage la tristesse de la communauté d’Arche. Dans le même temps, il nous est rappelé qu '«[…] aucun segment de notre société n'est à l'abri» des scandales de violence - même les endroits qui cherchent résolument à créer des endroits sûrs pour les personnes vulnérables (Safe Sanctuary, p. 18). Nous félicitons L’Arche d’avoir cherché à évaluer et à étendre ses politiques et procédures de protection, afin de garantir qu’aucun préjudice ne soit subi par les personnes vulnérables au sein de sa programmation.

    Mais nous souhaitons également rappeler à nos partenaires les implications de la prévention de la violence. En lisant et en pleurant les rapports relatifs à ce scandale, nous distinguons la nature contradictoire des actions de Vanier: voici un homme dont le travail était dédié à la sécurité et à l'autonomisation des personnes vulnérables - à savoir les adultes avec déficiences intellectuelles - mais des actions dans sa vie privée a explicitement nui à un autre secteur vulnérable, à savoir les femmes vulnérables.

    La question demeure: comment quelqu'un perçu comme un militant du secteur vulnérable et de sa protection peut-il avoir commis des comportements prédateurs aussi terribles?

    -----

    Le travail de Vanier à l’égard des personnes avec déficiences parallèlement à sa maltraitance des femmes vulnérables est non seulement hypocrite, mais aussi inexcusable, corrompue et malveillante.

    Cela soulève la question: que signifie réellement être un champion du secteur vulnérable et de sa sécurité?

    Nous exhortons les membres et partenaires de Planifions pour ProtégerMC à se souvenir de ceci: la protection du secteur vulnérable est une mission qui requiert une intégrité COMPLÈTE - dans les organisations dans lesquelles nous servons, et dans notre vie personnelle également.

    Alors que nous nous efforçons tous d'atteindre le niveau de protection LE PLUS ÉLEVÉ, en tant qu'individus et organisations, posons-nous les questions suivantes:

    • Protégeons-nous TOUTES les personnes vulnérables?

    Sommes-nous, d'une part, partisans de la protection des enfants et des jeunes - tout en fermant les yeux sur les mauvais traitements infligés aux personnes avec handicaps, aux personnes âgées ou aux réfugiés et immigrants? Il est de grande importance de comprendre que le secteur vulnérable comprend toutes les personnes plus à risque que la population générale d'être maltraitées. Protéger le secteur vulnérable signifie donc défendre la dignité et la sécurité de tous ses membres.

    • Est-ce que TOUS les dirigeants sont soumis à la responsabilité et à la supervision?

    Chez Planifions pour ProtégerMC, nous insistons sur les principes suivants pour une bonne supervision, appelés «Réduire le risque»:

    1. Comme le risque augmente, la supervision devrait également augmenter
    2. Le risque augmente à mesure que l'isolement s'accroit
    3. Le risque augmente à mesure que la redevabilité diminue
    4. Le risque augmente lorsqu'il y a un déséquilibre de pouvoir, d'autorité, d'influence et de contrôle entre un agresseur potentiel et une victime potentielle

    Tous ces principes s'appliquent à la violence perpétrée par Vanier, qui a profité de sa position de confiance pour victimiser les femmes. Les prédateurs occupent souvent des positions de leadership et, compte tenu de leur autorité, de leur charisme ou de leur réflexion stratégique, ils parviennent à travailler avec peu de supervision tout en suscitant la confiance des gens. En ne renforçant pas la supervision et la redevabilité - même pour nos dirigeants les plus aimés et supposément dignes de confiance - nous mettons les personnes vulnérables en danger. N'ayez pas ce genre d'angle mort en ce qui concerne votre personnel et vos bénévoles. Posez des questions difficiles, faites régulièrement des suivis, rappelez-vous des procédures de protection et tenez-vous mutuellement responsables. Assurez-vous à tout prix que l'isolement n'a pas lieu dans votre organisation, et maintenez un niveau de protection ÉLEVÉ pour tous ceux qui servent parmi vous.

     

    • Démantelons-nous TOUS les abus de pouvoir et les comportements toxiques dans la culture de notre organisation?


    Le scandale Vanier a mis en évidence le fait que la violence inclut presque toujours la coercition et un déséquilibre des pouvoirs: le fondateur de l’organisme de bienfaisance a utilisé son influence et son autorité spirituelles et morales pour nuire aux femmes, incarnant l’adage qui dit qu'il existe des «loups dans la bergerie».

    Nous devons constamment dénoncer l'intimidation, le racisme, l'âgisme, le validisme et le sexisme dès que nous en prenons conscience. Que vous soyez témoin d'une microagression, d'une plaisanterie ou d'une situation de violence, ne la minimisez pas - agissez. N'oubliez pas les exigences de signalement dans votre région et examinez régulièrement les politiques de protection de votre organisation. Ce faisant, vous créez une culture et un environnement sans tolérance à la violence, sous quelque forme que ce soit. Le fait de condamner même ce qui semble être un comportement toxique banal aide à catalyser un changement holistique concernant les inégalités et les problèmes systémiques.

    Pour faire face aux situations de maltraitance, nous devons nous assurer de ne pas banaliser les comportements dangereux et toxiques avec des déclarations comme «les garçons seront des garçons!» – plutôt, prenez la défense des victimes et apportez des changements institutionnels et opérationnels pour empêcher de tels comportements.

    ---

    Ici, chez Planifions pour ProtégerMC, nous applaudissons le courage des femmes qui ont dénoncé les abus qu'elles ont subis. Nous sommes heureux de voir que L’Arche amplifie la voix de ces victimes-survivantes et cherche à réviser ses politiques et procédures de sécurité, de sorte qu’aucun cas de violence n’a lieu au sein de sa programmation ou de sa direction.

    Nous déplorons le fait que ce type de situation soit si courant et familier. Notre espoir demeure que les organisations ÉLÈVENT LE NIVEAU de protection, faisant tout ce qui est en leur pouvoir pour s'assurer que toutes les personnes vulnérables sont entendues et protégées. Nous sommes convaincus que, lorsque l'amour demeure la motivation de ceux qui sont engagés dans la prévention de la violence, un changement durable peut se produire.

    «Je dois croire que le petit peu d'amour que je sème maintenant portera de nombreux fruits […]» –Henri Nouwen, écrivain et théologien qui a passé une grande partie de sa carrière au service de la communauté L’Arche Daybreak à Richmond Hill, Ontario



    Leave a Comment