Blog français

Archives

Other Blogs



  • Le lundi 16 mars 2020, le Canada a été mis sous lockdown après que l'Organisation mondiale de la santé a déclaré le COVID-19 une pandémie mondiale. Peu de temps après, les États-Unis ont également déclenché des blocages. Le virus a continué de frapper tous les coins du monde alors que les citoyens étaient encouragés à rester à l'intérieur pour éviter la propagation continue. Nous avons dû dire adieu aux interactions physiques avec nos proches, nos familles et nos communautés alors que nous travaillions ensemble pour nous protéger mutuellement et aplanir la courbe.

    Au moment d'écrire ces lignes, le monde avait atteint 5,5 millions de cas; les États-Unis 1,7 million, et le Canada a atteint plus de 85 000 cas de COVID-19. Le risque pour tout le monde reste élevé, ce qui signifie que le virus a eu un impact significatif sur le système de santé mondial et a dévasté notre société, car il a touché des millions de personnes qui perdent des êtres chers. Bien que les personnes âgées de 65 ans et plus, celles dont le système immunitaire est affaibli ou dont les conditions médicales sous-jacentes aient été les plus affectées, COVID-19 a montré qu'aucune personne n'est immunisée; tout le monde peut être en danger, et c'est pourquoi les gouvernements du monde entier ont pris des mesures aussi drastiques pour empêcher la propagation.

    Comme nous avons atteint plus de deux mois d'isolement, les provinces, territoires et états du Canada et des États des États-Unis ont lentement commencé à rouvrir leurs portes, permettant à certaines petites entreprises, parcs et services essentiels au public. Il est crucial que les organisations se restructurent pour fournir des environnements sains pour le retour de nos communautés. Pour continuer d'aplanir la courbe tout en réintégrant la société, les organisations seront chargées de prendre des mesures supplémentaires dans leurs opérations quotidiennes et la planification des programmes.

    Nous avons vu que les recommandations changent constamment alors que les organisations de santé atteignent quotidiennement de nouveaux développements. Alors, où les organisations sont-elles censées commencer? Quelles mesures pouvez-vous prendre maintenant pour préparer la réouverture de votre programme? À quels types de défis allez-vous faire face?

    Quel genre de questions devriez-vous vous poser ainsi qu'à votre conseil d'administration lorsque vous vous préparez à ouvrir?

    • "Notre ministère auprès des enfants est-il propre, sûr et sécurisé?
    • À quoi ressembleront les «premières impressions» pour les participants lorsque nous ouvrirons nos portes?
    • De quoi avons-nous besoin pour bien faire les choses lors de notre réouverture?
    • Quel est l'avenir du processus d'enregistrement?
    • Quels ajustements devons-nous apporter [...] à la supervision?
    • Quelle est la capacité recommandée une fois rouverte? "(Brooks, 2020)

    Sondez le public. Avant même de commencer à élaborer une stratégie pour la réouverture de votre église et sa programmation, vous devrez travailler en collaboration et réfléchir à ces questions avec les membres de votre église ou de votre organisation au moment de planifier vos stratégies de réouverture. Ce faisant, nous vous invitons à garder à l'esprit les trois types de personnes que vous rencontrerez:
    Feu rouge: Ces individus sont moralement opposés à la réouverture. Ils croient qu'il vaut mieux jouer la sécurité le plus longtemps possible pour le bien-être des autres et d'eux-mêmes. Ils se sentent obligés d'aimer les autres de cette façon.
    Lumière jaune: Ces individus vont procéder à la réouverture, mais avec beaucoup de prudence. Ils voudront l'imposition du port des masques, le lavage des mains, la distanciation sociale, et autant que vous pouvez mettre en place pour être en sécurité.
    Feu vert: ces individus sont prêts à revenir à la normale aujourd'hui. Ils se sentent moralement obligés de manger dans les restaurants, de faire du shopping et d'aller à l'église. Ils se sentent comme ceci est dans le meilleur intérêt des autres.

    Notez qu'aucune de ces attitudes n'est mauvaise, mais vous aurez tous les trois dans votre organisatio,  et ils croiront tous que leur position est la bonne. En vous assurant que vous êtes confiant dans les mesures de précaution que vous prenez après une analyse approfondie des risques en tant qu'organisation pour rouvrir le programme, vous pourrez, espérons-le, avoir tout le monde à bord pour le processus. Vous ne devez pas vous attendre à ce que tout le monde veuille vous joindre pour le processus, et ceci est correct. Vous ne devez obliger personne à revenir plus tôt qu'il n'est prêt, car cette pandémie continue de se développer. Vous devez également ne pas vous attendre à ce que tout le monde revienne pour la programmation ou pour assister à vos service.

    En tenant compte du feu rouge, du feu jaune et du feu vert, envoyez un sondage aux membres de votre organisation pour leur demander ce qu'ils aimeraient voir pour être sûr de pouvoir revenir lorsque vous ouvrirez vos portes. Quelles mesures de précaution souhaiteraient-ils voir?

    Diminuez la capacité. En raison de la biologie du virus et de l'absence de vaccin, le risque est toujours présent et peut encore se propager. Une fréquentation plus faible lors de la réouverture des programmes peut s'avérer bénéfique, car une fréquentation moindre équivaut également à un risque moindre d'épidémie au sein de votre communauté d'organisation. À l'heure actuelle, nous sommes convaincus que les limites d'occupation seront resserrées pour les organisations - les écoles ouvertes au Québec sont actuellement plafonnées à 15 élèves par classe - car nous prévoyons également raisonnablement que les églises ne pourront pas organiser de rassemblements pour le service pour un certain temps.

    Ouvrez par étapes. Dans l'attente de l'élaboration par le gouvernement de lignes directrices spécifiques concernant l'occupation, la distanciation sociale, les allocations de programme et la formation que les organisations doivent suivre, nous aimerions partager des lignes directrices que vous devriez être prêt à mettre en pratique lorsque vous invitez le public dans vos portes. Les camps ont été annulés. De nombreuses églises ont décidé de ne pas ouvrir le ministère de l'enfance / jeunesse lors de l'ouverture initiale des portes à la communauté ecclésiastique. Au contraire, l'ouverture de l'organisation par étapes aidera à gérer les nouvelles politiques et procédures que l'organisation devra mettre en œuvre pour garantir un environnement sûr à tous les participants.

    Les organisations devraient publier une déclaration d'exonération de responsabilité. Quelque part dans votre bulletin, site Web, etc., devrait figurer une déclaration de renonciation à toute responsabilité. Cette déclaration garantit que chacun comprend qu'il participe à ses propres risques. Les organisations devraient également déterminer une stratégie pour les retombées. Avant toute retombée, déterminez comment vous prévoyez de gérer les médias et les forces de l'ordre tout en accompagnant votre peuple tout au long du processus. Protégez-vous contre des pensées ou des attaques réactionnelles.

    Établissez des politiques et des procédures. Il a été dit que Planifions pour ProtégerMC est une encyclopédie des meilleures pratiques et normes de prévention et de protection contre les abus. Cependant, au cours des trois derniers mois, nous avons identifié deux lacunes dans nos meilleures pratiques chez Planifions pour ProtégerMC. Je suis certaine que vos politiques et procédures étaient similaires. L'un d'eux concernait un engagement en ligne approfondi. En consultation avec les membres de notre conseil consultatif, nous avons rédigé une politique d'engagement en ligne. Nous avons distribué cette politique à plus de 800 membres et organisations à ce jour. La deuxième lacune concerne les politiques et procédures de retour à l'auto-isolement. Si vos politiques et procédures ne traitent pas spécifiquement de cette activité à haut risque (et oui, le retour de l'auto-isolement est à haut risque), nous vous recommandons d'obtenir une copie de notre déclaration de politique et de procédure qui a été développée à cet effet.

    Formez votre personnel. Les organisations seront confrontées à des risques lors de leur ouverture. Bien avant l'ouverture, organisez des sessions de formation spécifiques pour TOUS les bénévoles et le personnel sur les politiques et procédures révisées pour l'inscription, l'équipement de protection individuelle, la réponse à un RSVP, le maintien d'un environnement propre, la supervision et la surveillance, des précautions élevées, etc. Assurez-vous que tout le monde connaît leur rôle dans la transition et est formé aux politiques et procédures nouvellement établies pour la transition. La formation requise pour la transition et la réouverture d'une pandémie va au-delà de tout type de formation que vous leur auriez fournie par le passé.

    Soyez prêt pour les retombées. Le risque de réouverture ne se limite pas à la propagation de COVID-19, vous pouvez également faire face au risque de personnes qui s'opposent à la réouverture et vous en feront part avec leurs attaques et leurs portefeuilles. Vous pouvez également faire face au risque de retombées dans la communauté, et les médias vous contactent pour commenter votre position. Soyez prêt si les médias appellent. Comme le dit Barrie Doyle, formateur en chef de notre cours de réponse et de gestion de crise, «ce n'est pas une question de "si"mais une question de "quand»!

    «WOW quel timing! Le cours de Planifions pour ProtégerMC de gestion et d'intervention en cas de crise a été lancé en janvier juste avant que la pandémie ne frappe durement. Beaucoup apprennent maintenant à communiquer avec tous leurs électeurs ainsi qu'avec les médias, les politiciens et les communautés. Et pas seulement pour le moment, mais pour toute crise future - grande ou petite - qui pourrait leur arriver. Jettez-y un coup d'oeil. Si vous dirigez une maison de soins infirmiers, un camp, une école, une église, une mission ou tout autre organisme sans but lucratif s'occupant de personnes et d'enfants en situation de vulnérabilité, vous avez besoin de ce cours.» Barrie Doyle

    Enfin, déterminez votre état de préparation. Au cours des prochaines semaines, passez l'évaluation de l'état de préparation qui vous aidera, vous et votre équipe, à déterminer si vous êtes prêt ou non à rouvrir vos portes. Concentrez-vous sur vos faibles scores, passez du temps à vous concentrer sur ces faiblesses, puis ouvrez vos portes… mais nous vous recommandons de le faire avec prudence et attention.

    Pour prendre l'évaluation de Planifions pour ProtégerMC de votre état de préparation (disponible en anglais) CLIQUEZ ICI

    Ressources:

    http://www.health.gov.on.ca/en/pro/programs/publichealth/coronavirus/docs/2019_child_care_guidance.pdf

    https://www.ctvnews.ca/health/coronavirus/what-parents-should-consider-before-sending-children-back-to-school-1.4936306

    https://www.tolerance.org/magazine/a-trauma-informed-approach-to-teaching-through-coronavirus?fbclid=IwAR0boKpZDB6tUz0GlMxFtMd9VpKCxaDuGTrNQ2aL4ML1badxzgy5yI5x_W8

    https://www.orangeville.com/news-story/9984730-what-s-the-best-way-to-explain-coronavirus-to-a-kid-how-can-covid-19-isolation-impact-youth-mental-health-york-university-phd-student-has-those-answers-and-more/

    https://pastorronbrooks.com/ready-to-reopen-kidmin-have-you-considered-this/

    Leave a Comment

34.200.236.68