Blog français

  • Aug3Sat

    Prévenir des erreurs tragiques

    August 3, 2019
    On parle beaucoup du risque de coups de chaleur au sein des véhicules, surtout en juillet et en août. Alors que la grande majorité sait ne pas laisser les enfants, les adultes vulnérables ou les animaux domestiques sans surveillance dans la voiture, l'histoire nous dit que cela peut se produire et se produit - et le fait de connaitre les faits n'a peut-être rien à voir avec cela.
     
    Cette semaine, nous avons suivi l'histoire déchirante de Juan Rodriguez, un père aimant dont la tragique erreur a coûté la vie de deux de ses enfants.
    Rodriguez, son épouse et leurs trois enfants vivent dans le comté de Rockland (N.Y.). Rodriguez est travailleur social dans un hôpital pour anciens combattants. Sur le chemin du travail, il a déposé son enfant de quatre ans à la maternelle. Il est arrivé au travail dans le Bronx à 8 heures du matin et a complété une longue journée de travail en tant que conseiller.
     
    Ce n’était pas avant qu’il soit en route chez lui à 16:00 qu'il a vu ses jumeaux d'un an attachés dans des sièges d'auto orientés vers l'arrière, ne respirant plus.
     
    «J'avais tout oublié», a-t-il déclaré à la police quand ils sont arrivés sur les lieux, a rapporté le New York Times. «J'ai tué mes bébés.» Juan Rodriguez a été accusé de deux charges d'homicide involontaire, d'homicide par négligence criminelle et de mise en danger du bien-être d'un enfant.
     
    En proie au chagrin et à la culpabilité, le père au cœur brisé a du mal à comprendre comment il aurait pu oublier de les déposer à la garderie avant de se rendre au travail. Comment a-t-il eu une erreur de mémoire aussi importante? Comment aurait-il pu oublier ses propres enfants?

    Malheureusement, c'est plus courant que vous ne le pensez. David Diamond, professeur de psychologie à l'Université de Floride du Sud, étudie ce phénomène: pourquoi des parents aimants oublient-ils leurs enfants en voiture? Diamond expliqua que près de la moitié des près de 800 enfants laissés par erreur dans des voitures depuis 1998 étaient décédés dans des circonstances similaires: un parent ou un tuteur avait eu l'intention de les déposer à la garderie ou à l'école maternelle, mais avait oublié de les laisser dans la voiture.

    En lisant cette histoire, je pleurais, pleurant la perte de la vie de deux enfants précieux. Je pleurais aussi pour leur père et mère.

    Je suis sûre que nous pouvons tous nous rappeler des moments où nous avons oublié de faire quelque chose. Heureusement, dans la grande majorité des cas, un manque de mémoire ne coûte pas la vie. Cependant, il est important de rappeler que les choix que nous faisons et les distractions qui appellent notre attention ont souvent un coût.

    Ce père devrait-il être jugé pour un crime? Bien que je pense que c'était un accident et que l'immense deuil et la culpabilité sont une punition en soi... et je suis également convaincue que le système judiciaire a un rôle important à jouer pour écarter toute préméditation et peut déterminer les conséquences appropriées.

    Cette histoire me laisse avec le cœur brisé.

    Cette histoire m'appelle également à réfléchir à la manière dont nous pouvons empêcher cela. J'ai rencontré de nombreuses suggestions utiles pour prévenir ces accidents tragiques. Des choses simples comme le fait de s’assurer que votre porte-documents, votre sac à main ou votre sac à lunch sont à l’arrière pour que vous puissiez les récupérer lorsque vous quittez la voiture... ou le fait de prendre l’habitude de faire des vérifications lorsque vous montez et descendez de la voiture peuvent faire la différence entre se souvenir et d'oublier.

    Mais peut-être qu'une partie de la responsabilité surfasse les parents / tuteurs. Comme on dit, «il faut un village pour élever un enfant». Les prestataires de services de garde ne doivent-ils pas communiquer avec les parents tout au long de la journée, avertir les deux parents lorsqu'un enfant est déposé et pris en charge, et contacter les parents lorsqu'un autre enfant n'a pas été déposé? Le fait d'envoyer des images et des mises à jour de l'enfant par SMS ou par courrier électronique tout au long de la journée est un autre moyen de réduire le risque de mise en danger des enfants.

    Malheureusement, l’erreur humaine signifie que nous allons continuer à voir des reportages comme celui de Juan Rodríguez. Bien que nous ne puissions pas éliminer complètement les risques, nous pouvons jouer notre rôle pour les réduire. Il ne nous reste plus qu'à lever la barre de la protection et de faire un signalement pour tous les enfants ayant besoin de protection. Le renforcement des voies de communication entre les parents / tuteurs, et entre les familles et les services de garde d’enfants ou les écoles contribuera grandement à assurer la sécurité de nos enfants.

    Leave a Comment